Lecture – Compréhension écrite La Marseillaise

Marsella-Vieux-port

La Marseillaise est l’hymne national de la République française. Elle fut déclarée chant national le 14 juillet 1795.

Elle fut écrite par Claude Joseph Rouget de Lisle, capitaine du Génie alors en poste à Strasbourg dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 à la suite de la déclaration de guerre à l’Autriche.

Le maire de Strasbourg, le baron de Dietrich, avait demandé à Rouget de Lisle en garnison à Strasbourg d’écrire un chant de guerre. Rouget de Lisle retourna ensuite à son domicile en soirée, rue de la Mésange (entre la place de l’Homme-de-Fer et la place Broglie). Il composa ainsi un Hymne de guerre dédié au maréchal de Luckner. En effet, c’est alors le Bavarois Nicolas Luckner qui commande l’armée du Rhin. Ironie du sort: le futur hymne national est ainsi dédié à un Bavarois qui sera guillotiné moins de 2 ans plus tard. C’est pourtant bien ce chant qu’il présenta le lendemain, à Dietrich, à son domicile (maison détruite remplacée par le bâtiment de la banque de France à la place Broglie). Cette scène a été immortalisée, notamment dans le tableau d’Isidore Pils, présenté au musée des Beaux-Arts de Strasbourg. Le chant retentit ensuite publiquement pour la première fois sur la place Broglie, devant l’hôtel de ville de Strasbourg.

L’historien strasbourgeois Claude Betzinger conteste cependant le lieu de la première exécution de la Marseillaise, celle-ci s’étant déroulée chez le maire, Frédéric de Dietrich, domicilié à ce moment au 17, rue des Charpentiers à Strasbourg et non à la maison familiale des Dietrich.

Le texte est fortement inspiré d’une affiche de propagande diffusée à cette époque. L’origine de la musique est plus discutée, puisqu’elle n’est pas signée (contrairement aux autres compositions de Rouget de Lisle). Toutefois, si la ressemblance avec la ligne mélodique de l’allegro maestoso du concerto pour piano n° 25 (datant de 1786) de Wolfgang Amadeus Mozart est à signaler, l’inspiration serait surtout venue d’un air du compositeur Ignace Pleyel, tiré d’une opérette de l’époque. Le septième couplet, dit « couplet des enfants », date d’octobre 1792; il est attribué à Jean-Baptiste Dubois, Marie-Joseph Chénier et l’abbé Dubois.

Le 22 juin 1792, un délégué du Club des amis de la Constitution de Montpellier, le docteur François Mireur, venu coordonner les départs de volontaires du Midi vers le front, entonne pour la première fois à Marseille ce chant parvenu de Strasbourg à Montpellier par un moyen incertain (les historiens estiment que la circulation de voyageurs a pu contribuer à ce que les milieux patriotes de Montpellier aient eu connaissance de ce chant, donné à l’occasion de funérailles au printemps 1792). Après un discours prononcé le 21 juin devant le Club des amis de la Constitution de Marseille, rue Thubaneau, Mireur est l’invité d’honneur d’un banquet le lendemain et, prié de prononcer un nouveau discours, il entonne le chant entendu à Montpellier quelques jours ou semaines plus tôt. Dans l’ardente atmosphère patriotique de l’heure, Mireur suscite l’enthousiasme et le chant, repris le lendemain par les journaux locaux, sera distribué aux volontaires marseillais qui l’entonneront tout au long de leur marche vers Paris en juillet 1792.

De la rue Thubaneau aux Champs-Élysées, le chant de Rouget de Lisle devient l’hymne des Marseillais et bientôt La Marseillaise. De fait, on lui attribue souvent à tort d’avoir été écrite à Marseille mais elle a bien été écrite à Strasbourg, rue de la Mésange. François Mireur, lui, parti de Marseille en avant des Marseillais pour rejoindre le bataillon des volontaires de l’Hérault, fera une brillante carrière militaire et mourra général, en Égypte, à l’âge de 28 ans.

This article is licensed under the GNU Free Documentation License. It uses material from the  Wikipedia article “La Marseillaise”. You can explore more on the Wikipedia website. The text and the images are used here only for educational purposes.

Répondez les questions sur le texte

1. La Marseillaise fut écrite par
Rouget de Lisle.
François Mireur.
le baron de Dietrich.

2. Le maire de Strasbourg avait demandé à Rouget de Lisle d’écrire un chant de guerre.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

3. La Marseillaise è chantée pour la première fois devant l’hôtel de ville de Strasbourg.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

4. François Mireur entonne la Marseillaise
à Paris.
à Marseille.
à Montpellier.

5. Les volontaires marseillais ont entonné la Marseillaise tout au long de leur marche vers Paris.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

Réponses: 1. Rouget de Lisle, 2. Vrai, 3. Vrai, 4. à Marseille, 5. Vrai.

Écoutez “La Marseillaise” et lisez les paroles

Source: Saber Francés

Anuncios

Lecture – Compréhension écrite La baguette

Une baguette de pain ou simplement baguette, ou encore pain français (québécisme et belgicisme) est une variété de pain, reconnaissable à sa forme allongée. Cette forme de pain est emblématique de la France, et l’était déjà avant l’invention de la baguette, quand les pains longs étonnaient les visiteurs. La baguette est aussi typique du Vietnam et du Cambodge, qui étaient des colonies françaises.

Une baguette standard est large d’environ 5 à 6 cm, haute d’environ 3 à 4 cm et longue d’environ 65 centimètres. Les différentes sortes de pains sont caractérisées entre autres par leur poids. Celui de la baguette est d’environ 250 grammes.

La croûte des baguettes est très croustillante et dorée, tandis que l’intérieur, la mie, est blanche et moelleuse. En principe, elle reprend sa forme si on la presse. C’est un critère pour savoir si le pain est de qualité.

Dans le monde, la baguette est un des symboles typiques de la France et plus particulièrement de Paris. Au même titre que le vin, le béret ou le fromage, elle est devenue un symbole alors même qu’il existe d’autres variétés de pains en France et que les baguettes se trouvent aujourd’hui dans tous les pays.

On raconte qu’elle doit son origine aux campagnes napoléoniennes : les pains étaient jusqu’alors ronds pour une meilleure conservation. Cette forme aurait été inventée par les boulangers de Napoléon afin de rendre le pain plus facilement transportable par les soldats, dans une poche de leur pantalon, le long de la jambe. Toutefois, un examen de portraits d’époque des soldats de l’Empire, ou des uniformes qui nous sont parvenus suffit à démontrer qu’un tel mode de transport aurait été complètement impraticable. La baguette aurait gêné le soldat pendant sa journée de marche et elle aurait probablement été en mauvais état à l’arrivée.

Une autre théorie veut que ce style de pain – le pain viennois, dont la forme peut être longue mais aussi ovale – ait été inventé à Vienne et importé en France pendant le XIXe siècle (en 1839, à la Boulangerie Viennoise, fondé par August Zang). La baguette se serait développée à Paris dans les années 1920, du fait qu’elle nécessitait un temps de levage et de cuisson moindre que les pains traditionnels. En effet, ce serait à la suite d’une loi interdisant aux boulangers le travail avant 4 heures du matin, ce qui ne laissait pas le temps de préparer la boule traditionnelle. On manque également de preuves sur cette version.

Un article sur le concours le Grand Prix de la Baguette prétend que la baguette a été inventée en 1830: “La baguette « tradition », bien qu’inventée en 1830, n’a officiellement été reconnue qu’en 1993 par le fameux « décret pain » du gouvernement Balladur, qui visait à donner un nouvel essor à la boulangerie artisanale alors soumise à la concurrence jugée « déloyale » des grandes surfaces.” Mais aucune autre source ne donne cette date et la baguette “tradition” ne parait pas correspondre à un pain traditionnel précis.

This article is licensed under the GNU Free Documentation License. It uses material from the  Wikipedia article “Baguette (pain)”. You can explore more on the Wikipedia website. The text and the images are used here only for educational purposes.

Répondez les questions sur le texte

1. Au Québec on l’appelle pain français.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

2. La croûte est croustillante mais la mie est moelleuse.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

3. Une baguette est longue d’environ
3 à 4 cm.
5 à 6 cm.
65 cm.

4. Une baguette pèse d’environ 250 grammes.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

5. La forme de baguette aurait été inventée par les boulangers de Napoléon afin de rendre le pain plus facilement transportable par les soldats.
Vrai.
Faux.
Pas mentioné.

Source: Saber Francés

Réponses: 1. vrai, 2. vrai, 3. 65cm, 4. vrai, 5. vrai